Cyclades

Livre-jeu, héros, mythologie grecque
copyright Alkonost

Le client

Ah les Livres dont vous êtes le Héros. Vous savez, ces ouvrages qui dans les années ’90 nous permettaient de vivre la vie de son héros, de prendre des initiatives, de régler des conflits, de déjouer des pièges et d’occire des monstres.

Je me suis demandé s’il y avait une communauté d’auteurs qui continuaient à faire perdurer ces pépites ludiques et narratives. Et c’est comme ça que j’ai trouvé un forum rempli de passionnés et d’auteurs aux histoires génialissimes.

J’ai proposé mes services d’illustrateur, de cartographe voire même de graphiste à ces auteurs pour les aider à concrétiser leurs projets. Une personne m’avait contacté. Le curieux personnage, drapé de sa cape de mystère aimait bien mon travail et comptait revenir vers moi.

Entre-temps, je parcourais les œuvres mises à disposition. L’une d’elle, Cyclades d’Emmanuel Quaireau, m’avait attiré tel le chant des sirènes : incarner un héros ou une héroïne de la mythologie grecque pour retrouver la déesse Aphrodite.

Et puis, les Moires, les fileuses du destin, ont décidé de bousculer les choses.
Le drôle de personnage qui m’avait contacté se révéla être Laurent, un éditeur de livres-jeu : Alkonost. L’un des acteurs les plus actifs dans cette petite niche cachée entre le roman et le jeu de rôle. Il avait dès le début accroché à mon style poétique et homérique et trouvait qu’il collait parfaitement au prochain livre de leur gamme Littéraction : le merveilleux Cyclades !
J’accourais au temple le plus proche pour faire une offrande aux dieux de l’Olympe pour les remercier de ce coup du sort.

Plus d’informations sur Alkonost  :

Laurent me présente à Emmanuel qui a écrit Cyclades, il est important que l’éditeur, l’auteur et moi-même collaborons étroitement. On est en plein confinement et on n’aura pas l’occasion de se voir pour parler. Tant pis, il y a de nombreux outils pour travailler à distance.

On s’entend pour faire 20 illustrations intérieures en noir et blanc pour le livre. L’illustration de couverture avait déjà été faite avant notre rencontre, quel dommage ! J’aurai adoré la faire tant le projet m’exalte. Mais l’illustration couleur de BreeAnn Veenstra est magnifique, pas de regret pour le lecteur.

Je chausse mes sandales et prends mon outre d’eau. Les îles grecques sont magnifiques, mais les dangers abondent également. Heureusement, Manu et Laurent connaissent tous les raccourcis pour ne pas se faire repérer par la terrible Chimère qui rôde dans le ciel azuréen.

La commande

J’ai un gros avantage : j’ai déjà lu Cyclades. Je connais déjà l’ambiance du livre, je connais les personnages, les créatures hostiles, les muses camouflées, les dieux retors.

Avec Laurent et Manu, on choisit les meilleures sections du livre à illustrer. La sélection doit donner au lecteur l’envie de jouer et de rejouer quand il aura fini. L’œil de l’illustrateur est capital pour rendre un pavé de 600 pages aussi attrayant que son contenu.

20 illustrations sont commandées, il faut qu’on trouve un juste équilibre entre les différentes atmosphères que propose le récit :

  • rencontre avec les rois et les héros grecs ;
  • dilemmes avec les dieux ;
  • combats contre des créatures mythologiques ;
  • scènes d’action tumultueuses ;
  • voyages dans des paysages éblouissants.

Je dois m’adapter pour coller au style old-school qu’on retrouve dans ce genre d’œuvre. Old-school mais pas démodé ! Laurent veut voir mon style, l’éditeur passe par moi pour retrouver ma magie, celle qu’il a pu voir dans mes créations personnelles.

J’adore le digital (travailler sur logiciel) pour sa flexibilité, mais je préfère le rendu authentique de la plume et de l’encre de Chine. J’opte pour un processus hybride pour allier productivité et esthétique.

Je travaille le croquis avec ma tablette graphique et fais des retours régulier auprès de mes clients pour avoir leur avis. Puis j’imprime le dessin validé dans un bleu très clair avant de redessiner par-dessus à la plume. Une fois numérisée et retouchée, l’impression bleue disparaît pour ne laisser que le tracé en noir de l’encre de Chine.

Le croquis a été validé, je l’imprime, je redessine à la plume, je scanne, je retouche

Satisfait de mon sérieux et mon style, Alkonost fera encore appel à moi pour enrichir Cyclades avec deux nouvelles illustrations et sept cabochons (petites illustrations décoratives servant à égayer le texte) après un financement participatif réussi (plus de 500 % sur Ulule).

L’œuvre a convaincu sa cible, les joueurs aguerris, mais aussi un nouveau public curieux de connaître l’univers des livres-jeu.

Quelques commentaires des clients

Merci à vous [Alkonost] pour votre passion et au temps que vous y prenez […] pour continuer à porter le flambeau et à Emmanuel Quaireau et aux autres pour l’avoir repris.


Hâte de découvrir cet univers !


Fan des LDVELH [Livres Dont Vous Êtes Le Héros] de la première heure, j’ai hâte de me replonger dans ces aventures qui ont fait ma jeunesse ! Merci de continuer à faire vivre ce genre que je ferai bientôt aussi découvrir à mes enfants :-)


Contact

Si vous avez des questions ou souhaitez simplement me parler, n’hésitez pas à me contacter.
Je vous répondrai au plus vite.

hello@patrick-fontaine.com