Peindre avec des contraintes

Hier soir, j’ai participé à un nouveau challenge. Cette fois, c’était un des défis hebdomadaires de digital painting sur DigitalPainting.school. Il y a encore quelques temps, je n’avais jamais participé à de tels événements. Mais récemment je me suis senti pousser des ailes et j’ai eu le courage de me jeter dans le grand bain. Et j’ai découvert que j’adorais créer avec des contraintes de départ

Continuer la lecture de « Peindre avec des contraintes »

Illustration et jeu de rôle

S’il y a bien une passion que j’ai découverte récemment et qui obnubile mes pensées, c’est le jeu de rôle. Je suis sûr que si j’en avais joué à l’adolescence, ça aurait bouleversé mon avenir. Oui, je ne serais pas illustrateur et graphiste aujourd’hui, mais plutôt romancier ou scénariste…

Un peu comme cette ville cachée sous cet immense rocher, mon imagination bouillonne quand je travaille pour du jeu de rôle !

Continuer la lecture de « Illustration et jeu de rôle »

5 choses que je n’aime pas chez Affinity Designer

Dans le précédent article, je faisais l’apologie de ce logiciel de graphisme qui semble être une bonne alternative à Photoshop et Illustrator. C’est vrai que Affinity Designer a de sacrés arguments pour se faire une place auprès des professionnels de l’image. Toutefois, tout n’est pas #FF1493… enfin rose quoi.
Je vous décortique ce qui me pose le plus de problème en cinq points.

Continuer la lecture de « 5 choses que je n’aime pas chez Affinity Designer »

5 choses que j’adore chez Affinity Designer

Si vous avez lu mon article précédent Je trompe Adobe, vous devez vous demander avec quels logiciels je travaille. Ou en tout cas vous vous demandez quelles alternatives existent à la suite Adobe.
Personnellement, je suis passé sur Affinity Designer édité par Serif pour remplacer Photoshop et Illustrator. Et ce, pour plusieurs raisons. Laissez-moi vous en citer cinq.
Pourquoi cinq ? Et heu… Pourquoi pas ?

Continuer la lecture de « 5 choses que j’adore chez Affinity Designer »

Analyse de speed painting

Après avoir essayé de #DrawWhatever avec le sympatique Nyo, la semaine dernière, j’ai remis ça cette semaine. Le thème était : yakuza, loup-garou et ampoule. Cette fois j’ai enregistré tout le processus de mon speed-painting dans une vidéo pour en faire une analyse complète : de l’idée initiale jusqu’au dernier coup de brosse.
Revoyons ça au ralenti, enfin en accéléré plutôt !

Continuer la lecture de « Analyse de speed painting »

#DrawWhatever – C’est en dessinant n’importe quoi qu’on…

Pendant mes pérégrinations Twitter, je suis tombé sur un speed painting. J’ai été très intrigué par le sujet abordé : une chenille qui projette des arcs électriques autour d’un radis… C’est pas commun, n’est-ce pas ?
Et c’est en fouillant un peu que j’ai compris que l’auteur avait participé au challenge hebdomadaire DrawWhatever. Alors qu’est-ce que c’est que ça ?

Continuer la lecture de « #DrawWhatever – C’est en dessinant n’importe quoi qu’on… »

Je trompe Adobe

Quand j’ai eu accès à un ordinateur à la fin des années 90, j’ai tout de suite été fasciné par Microsoft Paint. Ce simple logiciel de dessin m’a amené à mon métier actuel, celui de graphiste et illustrateur en freelance.
Je vous rassure, je n’utilise pas ce logiciel pour exercer mon métier aujourd’hui. Je me suis formé comme la grande majorité de mes confrères à Photoshop et la suite Creativ Cloud.
Mais depuis quelques temps, je me confesse : je fais des infidélités à cet indispensable du graphisme avec des alternatives à Adobe

Continuer la lecture de « Je trompe Adobe »