5 minutes pour dessiner

Tout dessinateur passe par cette phase : « Il faudrait que je dessine, mais j’ai trop la flemme ». Allez, avouez-le, c’est vrai, hein ? !
Je ne vous jetterai pas la pierre, parce que dessiner c’est un vrai effort cérébral. Mais alors comment se forcer à « travailler » ?
Voici une petite astuce pour s’y (re)mettre.

5 minutes, pas plus

Cette méthode, je ne l’ai pas inventée, il me semble l’avoir lu en suivant le blog de Noah Bradley il y a quelques années (mais impossible de la retrouver hélas). Elle consiste simplement à tromper son cerveau.

Je suis sûr d’ailleurs que cette technique est utilisée par de nombreux coachs personnels ou dans des méthodes de développement personnel.

0,34722… % de 24 heures

Pour cela donnez vous cette règle simple :  je dois dessiner cinq minutes et pas une de plus. Cinq minutes, c’est rien du tout, n’est-ce pas ? Ça représente environ 0,3 % d’une journée de 24 heures…
Ça vous laisse largement le temps de faire autre chose dans votre journée.

Prêts ? Partez !

Bien, maintenant installez-vous devant votre bureau, prenez de quoi dessiner et enclenchez le chronomètre sur votre téléphone. Posez votre téléphone loin de vous pour ne pas être tenté de vérifier le temps qu’il vous reste.
Dessinez jusqu’à ce que vous estimez en avoir fait assez, ou jusqu’à ce que vous pensez avoir fait vos cinq minutes.

Cerveau hacké !

Je suis sûr, que lorsque vous regarderez votre téléphone, ces cinq minutes auront été dépassées depuis longtemps. Vous aurez peut-être passé le double du temps, voire le triple sans vous en douter.
Pire : vous aurez peut-être envie de continuer votre dessin !

Le message caché

Vous venez de tromper votre cerveau, bravo.
Avec cette astuce, vous vous persuadez que vous ne consacrez qu’un temps défini (et court) pour dessiner, mais en réalité vous y passerez bien assez pour vous redonner le goût du dessin. Et surtout pour comprendre que dessiner c’est pas si compliqué, il suffit de s’y mettre.

Ce n’est pas assez

Vous avez essayé cette méthode et malgré tout, vous n’êtes pas satisfait ? Bien… Montrez votre travail.

La force du compliment

Montrez-le aux gens autour de vous. Postez-le sur vos réseaux sociaux, et expliquez votre démarche. Même si vous trouvez que votre création est nulle. SURTOUT si votre création est nulle !

Vous serez étonné d’avoir des encouragements et d’avoir des conseils. Et il n’y a pas meilleurs moyens pour progresser que d’avoir une petite tape (virtuelle on non) sur l’épaule venant de personnes bienveillantes.
Et n’hésitez pas à me taguer pour que je jette un œil sur vos dessins :

La page blanche

Si vous faites partie de ces malheureux qui ne savent pas quoi dessiner alors que leurs crayons démangent, je vous invite à lire ces articles que j’ai écris :

 

 

Une pensée sur “5 minutes pour dessiner”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.